Recherches en cours : Discours de savoir et actualité scientifique dans les carnets de recherche de la plateforme Hypothèses

Remarque : Ce texte est issu d’une intervention au séminaire du projet HYCAR le 11 décembre 2018.

Afin de situer l’orientation de mon travail, je vais tout d’abord repartir du contexte scientifique qui l’a vu s’élaborer, pour ensuite préciser la problématique, l’approche adoptée et les hypothèses à partir desquelles j’ai mené l’analyse de mon corpus. Continuer la lecture de « Recherches en cours : Discours de savoir et actualité scientifique dans les carnets de recherche de la plateforme Hypothèses »

Énonciation éditoriale et formes culturelles des plateformes de blogging scientifique : Une étude comparative des pages d’accueil d’Hypothèses et de Hastac

Remarque: Ce billet fait suite à la journée d’étude « Métamorphoses numériques des objets culturels : le carnet de recherche » organisée par le Centre Norbert Elias à l’Université d’Avignon.

Dans le cadre de cette intervention, je ne vais pas parler du carnet de recherche en tant qu’unité éditoriale, mais plutôt de son inscription dans une plateforme de communication de la recherche ; soit, concrètement, parler de la page d’accueil de la plateforme d’Hypothèses et des modèles culturels à travers lesquels elle organise la circulation des billets. En effet, si l’on suit la perspective des Sciences de l’Information et de la Communication, c’est pour une large part du travail de mise en forme des savoirs que dépend leur appréhension et leur circulation sociale. En tant que doctorante en Analyse du Discours, ce champ disciplinaire n’est pas celui dans lequel je m’inscris à l’origine, mais il me semble que les discours de savoir qui circulent sur Hypothèses doivent être lus/étudiés à la lumière du dispositif qui en conditionne la matérialité langagière – et cela se joue au niveau des formats, des genres, des stratégies rhétoriques anticipant un public, etc. – donc je vais surtout mobiliser des outils des SIC, dans le cadre de cette intervention, pour tenter de rendre compte de cette matérialité du dispositif (mais dans ma propre recherche, j’étudie les discours à travers ce que le dispositif fait au discours scientifique, et c’est par là que je conclurai). Continuer la lecture de « Énonciation éditoriale et formes culturelles des plateformes de blogging scientifique : Une étude comparative des pages d’accueil d’Hypothèses et de Hastac »

Le discours scientifique en SHS au prisme de sa matérialité langagière. Enrichissement hypertextuel et intertexte des carnets de recherche en ligne

Remarque: Ce billet est la version augmentée d’une communication présentée lors du colloque « Repenser les humanités numériques/Thinking the Digital Humanities Anew » organisé par le CRIHN du 25 au 27 octobre 2018, à l’Université de Montréal.

Le présent colloque, qui invite à repenser les humanités numériques, se propose, ainsi que le signale l’appel, de « cerner l’impact du numérique sur le processus de production et de circulation du savoir » ; et en effet, les humanités numériques se démarquent d’autres champs de recherche en ce qu’elles accordent une attention particulière aux conditions matérielles d’élaboration et de diffusion des connaissances scientifiques (Dacos et Mounier 2014). Or, si ce mouvement reconfigure bien les conditions de la recherche en humanités (avec l’utilisation de nouveaux outils, de nouveaux dispositifs porteurs d’une matérialité propre), la question de la matérialité langagière des discours scientifiques qui s’élaborent dans les plateformes numériques de communication de la recherche semble bien rester, dans une certaine mesure, un point aveugle. Continuer la lecture de « Le discours scientifique en SHS au prisme de sa matérialité langagière. Enrichissement hypertextuel et intertexte des carnets de recherche en ligne »

Énonciation éditoriale et éditorialisation dans les carnets de recherche en SHS

Remarque: ce texte est la version augmentée d’une communication présentée le 20 mars 2018 lors de la journée d’étude « Ce que la question éditoriale révèle des disciplines mobilisées dans le champ des humanités numériques » (séminaire de l’IRIHS, Université de Rouen).

Les concepts d’énonciation éditoriale et d’éditorialisation apparaissent à certains égards complémentaires pour étudier les modes de circulation des textes à travers les plateformes d’édition numériques. Comme médias informatisés (Jeanneret 2014, 13)1, ces dispositifs agissent en effet sur les conditions d’élaboration des textes (format, stratégies discursives, etc.) et celles de leur réception (pratiques de lecture, appropriation des connaissances, etc.). En quoi l’énonciation éditoriale et l’éditorialisation en tant que concepts permettent-ils de rendre compte de l’action de ces dispositifs sur le texte, le discours et, plus particulièrement, sur le discours scientifique ? Je commencerai ici par effectuer une présentation générale de mon projet de thèse, avec une délimitation de sa problématique et de ses objets ; pour ensuite m’intéresser à l’opérativité des notions d’énonciation éditoriale et d’éditorialisation sur mon corpus de travail. Continuer la lecture de « Énonciation éditoriale et éditorialisation dans les carnets de recherche en SHS »

  1. Soit un « dispositif médiatique qui permet la circulation des écrits d’écran sur les réseaux et les différents matériels informatiques. » []

Médium et discours scientifique. La chronique comme genre de la recherche ?

Remarque: le présent billet est la version augmentée d’une communication présentée ce 13 octobre 2017 à l’occasion du Colloque Jeunes Chercheurs Praxiling 2017, sur le thème « Médium et discours », à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Le travail que je vais présenter ici porte sur un corpus de 65 billets issus de la plateforme Hypothèses. La question qui a guidé cette enquête était de savoir comment la plateforme, en tant que médium, pouvait exercer une influence sur les genres du discours scientifique. En effet, comme je tenterai de le montrer, le dispositif matériel de la plateforme Hypothèses joue un rôle dans la construction d’une actualité de la recherche. Je voudrais détailler les modalités de mise en scène de cette actualité dans les publications des carnets de recherche, et déceler d’éventuelles affinités avec un genre médiatique comme celui de la chronique. Continuer la lecture de « Médium et discours scientifique. La chronique comme genre de la recherche ? »

Parution du n°11 de la RFSIC: Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat

La Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication vient de publier son dernier numéro, intitulé Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat. Ce dossier, coordonné par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel, entend faire le point sur les transformations de la communication scientifique à l’heure de la science ouverte.

Dans la section « Open Access et Open Science », j’ai le plaisir d’annoncer la parution de mon article: La communication scientifique directe vers un public élargi. L’actualité sociale traitée par des chercheurs dans les carnets de recherche Hypothèses.

Le point sur la thèse en cours. Journée des doctorants de l’ED3bis – 23 mai 2017 (Université libre de Bruxelles)

La journée annuelle des doctorants s’inscrit dans la formation doctorale en langues, lettres et traductologie organisée par l’ED3bis (f.r.s.-FNRS). La participation du doctorant à deux de ces journées est obligatoire pour la validation du cursus : au cours de l’une d’entre elles, il sera d’ailleurs invité à présenter brièvement son projet de thèse au moyen d’un poster. Si cette journée est parfois vécue par le doctorant comme un exercice imposé, c’est également un lieu d’échange, et surtout l’occasion de faire le point sur les orientations d’une thèse en cours : cadre théorique, méthode, choix du corpus, ou formulation des questions de recherche. Ayant déjà assisté l’an dernier à l’une de ces journées, je présentais donc hier matin l’état d’avancement de ma thèse. Continuer la lecture de « Le point sur la thèse en cours. Journée des doctorants de l’ED3bis – 23 mai 2017 (Université libre de Bruxelles) »

Après les attentats. L’actualité construite comme objet de recherche sur Hypothèses

Remarque: ce travail a été réalisé dans le cadre du séminaire doctoral « Analyse des médias numériques » dispensé par le Pr J. Bonaccorsi (18-21 avril 2017, UCL – FUCaM)

Le carnet de recherche Hypothèses est le lieu d’une mise en visibilité des activités universitaires. Les chercheurs l’investissent pour communiquer l’actualité de leur recherche (notes, réflexions, etc.), ou pour diffuser des informations résultant d’une veille scientifique : annonces, recensions, etc. (Dacos et Mounier 2010). Ce travail de séminaire entend étudier deux carnets de recherche qui prennent pour référent un événement lié à l’actualité, à savoir les attentats de Paris : UC@ctualité (sous-section : Les attentats, et après ?) et Janvier/Novembre 2015 : Réfléchir après… Je voudrais montrer de quelle manière la construction de l’actualité comme objet de recherche répond au sein de ces carnets à des logiques différenciées, qui transparaissent dans leur énonciation visuelle, éditoriale, ainsi que dans leurs rythmes de publication. Cette construction de l’actualité donne par ailleurs à voir une mise en scène particulière de l’activité scientifique : je souhaite également questionner la posture des énonciateurs et l’image de l’énonciataire qu’ils construisent. Continuer la lecture de « Après les attentats. L’actualité construite comme objet de recherche sur Hypothèses »