AAD n°20: Repenser la « dimension argumentative » du discours

Dans le dernier numéro de la revue Argumentation et analyse du discours, intitulé Repenser la « dimension argumentative » du discours » (dir. R. Amossy), j’ai le plaisir d’annoncer la parution de mon article : « Quelle dimension argumentative dans les carnets de recherche en sciences humaines ?« 

Résumé:  La présente contribution entend questionner la dimension argumentative (Amossy 2000) d’écrits scientifiques natifs du Web que sont les billets de blog. Des travaux antérieurs ont mis en évidence le rôle majeur des moyens de persuasion qui traversent le discours scientifique. Si ce type de discours est traditionnellement considéré comme un discours fermé, à l’attention des pairs, les dispositifs numériques autorisent l’élargissement potentiel du lectorat de la recherche. L’auditoire hétérogène que présuppose le contexte de l’Open Science amène dès lors à s’interroger sur les stratégies rhétoriques d’adaptation au public mises en œuvre par les carnetiers pour favoriser l’appropriation des savoirs diffusés. L’étude de la dimension argumentative des écrits de blogs, qui intègre dans l’analyse du discours scientifique la préoccupation d’une action sur l’auditoire, fournit des outils pour expliquer le recours aux moyens de preuves rhétoriques au sein de textes qui ne possèdent pas une visée argumentative explicite. Nous en testerons ici l’opérativité, en étudiant plus précisément deux carnets de recherche : l’un donnant la parole à des chercheurs dans le contexte de la société française post-attentats, l’autre se rattachant à l’actualité de la recherche – en l’occurrence, celle d’une thèse en cours, relatée par deux historiens.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.